ARCADIES MALHEUREUSES

Aux origines du roman moderne

LAVOCAT FRANÇOISE


La naissance et la disparition du roman pastoral en Europe interviennent dans une période assez brève, entre le milieu du XVIe et le premier tiers du XVIIe siècle. Comment expliquer la rapidité de ce déclin ? Quelle modification du statut de l'Arcadie entraîne la métamorphose paradoxale du berger en héros de roman ?

Cet ouvrage étudie comment le séjour des bergers en Arcadie, allégorie d'une initiation poétique, devient l'emblème du mensonge romanesque.

Le roman pastoral héroïque apparaît alors comme le lieu de contradictions fondatrices du roman « moderne », dans la mesure où il permet la mise en question des valeurs héroïques. L'expérience de la précarité de l'univers de l'idylle, perpétuellement envahie, dévastée ou perdue, entraîne une interrogation nouvelle des relations des individus à l'Histoire.

Dans cette évolution se jouent aussi les rapports entre Arcadie et Utopie. Une incursion dans la deuxième moitié du dix-huitième siècle, lieu d'une ultime et éphémère résurgence du roman pastoral, contribue à les mettre en lumière.




76,78 €

Fiche technique

Collection BIBLIOT.DE LITTERATURE GENERALE ET COMPAREE
Format IN-8
No dans la collection 0012
Nombre de volume 1
Nombre de pages 535
Type de reliure RELIÉ
Date de publication 03/12/1997
Lieu d'édition PARIS
EAN13 9782852036642
eEAN13 -