MARTIN L'ENFANT TROUVÉ

ou Les Mémoires d’un valet de chambre. Texte intégral publié par et avec une présentation de Jean-Pierre Galvan

SUE EUGÈNE


Suivant la voie ouverte avec Les Mystères de Paris et Le Juif errant, Eugène Sue élargit le champ de ses études sociales avec son troisième grand roman feuilleton. Si la peinture des misères urbaines y est toujours présente, c’est désormais celle des campagnes qui passe au premier plan. Dans la Sologne misérable qu’il dépeint, les enfants de paysans pauvres, orphelins ou abandonnés par des parents ne pouvant subvenir à leurs besoins, sont condamnés à mourir de faim, à sombrer dans la délinquance ou à être la proie du premier charlatan venu. Avec un réalisme effrayant, Martin retrace dans la première partie de ses mémoires sa propre histoire ainsi que celle de ses deux compagnons de misère, Bamboche et Basquine, tous trois tombés aux mains d’un couple de saltimbanques sadiques et pervers. Dans la seconde partie des mémoires de Martin, les trois enfants, devenus adultes, essaient de survivre dans un Paris impitoyable qui est celui des Mystères. Ce sombre tableau de l’enfance abandonnée est éclairé par un homme de bien : l’instituteur Claude Gérard. Comme naguère Rodolphe de Gerolstein, Claude Gérard personnifie la Providence, une Providence laïque qui enseigne à Martin les vertus qui lui font défaut : l’honnêteté, la dignité, l’altruisme, la confiance en l’avenir etc. Des vertus qui le sauveront. Avec ce roman, Eugène Sue poursuit son œuvre de prosélyte. Récemment converti au fouriérisme, il expose les bienfaits qu’apporterait un rapprochement entre paysans et propriétaires terriens car, Fourier et ses disciples l’ont convaincu, c’est par l’association que la misère sévissant dans les campagnes pourra être vaincue.

Jean-Pierre Galvan est spécialiste de la vie et de l’œuvre d’Eugène Sue. Il a publié, chez Honoré Champion en cinq volumes sa correspondance générale (2010-2023) et, en deux tomes, celle reçue lors de la publication en feuilleton des Mystères de Paris (L’Harmattan, 1998). On lui doit aussi la réédition d’Aventures d’Hercule Hardi (L’Harmattan, 2020) ainsi que l’édition du manuscrit d’une version inédite des premiers chapitres des Mystères de Paris, sous le titre Eugène Sue et ses « Mystères » (Encrage, 2018). Depuis le début de l’année 2024, il s’occupe de la réédition aux éditions Honoré Champion, des principaux romans méconnus d’Eugène Sue.


Livre à paraître



92,89 €

Fiche technique

Collection ROMANCIERS DU XIXE SIECLE CELEBRES ET MECONNUS
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0005
Nombre de volume 1
Nombre de pages 878
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 30/08/2024
Lieu d'édition PARIS
EAN13 9782745363565
eEAN13 -