"LES CHOSES" DE GEORGES PEREC

ou l'économie du rêve

REGGIANI CHRISTELLE


Premier livre publié de Georges Perec, Les Choses (1965, prix Renaudot) a d’abord valu à son auteur la réputation, évidemment abusive, de sociologue – à moins de préciser qu’il s’agit alors de sociologie du langage : tissé d’imaginaire, le roman entrelace rêves, rêveries et fantasmes – soit autant de discours dont l’économie donne son vrai fil conducteur à un récit où la consommation des marchandises tient en réalité très peu de place.

À cette rencontre des convoitises de l’après-guerre, de la critique marxiste de la société de consommation et de l’histoire de la prose réaliste tient sans doute la force esthétique singulière du petit roman de Perec, que sa brièveté semble alors constituer en véritable « miroir de concentration » d’une certaine poétique romanesque.

Christelle Reggiani est professeure de stylistique française à la faculté des lettres de Sorbonne Université. Elle a notamment publié : Rhétoriques de la contrainte. Georges Perec, l’Oulipo, Saint-Pierre-du-Mont, Éditions InterUniversitaires, 1999 (rééd. Eurédit, 2013) ; Éloquence du roman. Rhétorique, littérature et politique aux XIXe et XXe siècles, Genève, Droz, 2008 ; L’Éternel et l’Éphémère. Temporalités dans l’œuvre de Georges Perec, Amsterdam-New York, Rodopi, 2010 ; Poétiques oulipiennes : la contrainte, le style, l’histoire, Genève, Droz, 2014 ; Perec et le cinéma, Paris, Nouvelles Éditions Place, 2021. Elle a également dirigé l’édition des Œuvres de Georges Perec dans la « Bibliothèque de la Pléiade » des éditions Gallimard (2017).


Livre à paraître



9,48 €

Fiche technique

Collection CHAMPION COMMENTAIRES
Format 12,5 X 19 CM
No dans la collection 0005
Nombre de volume 1
Nombre de pages 96
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 06/06/2024
Lieu d'édition PARIS
EAN13 9782380961072
eEAN13 -