LIVRES RÊVÉS

Merveilles de l'écriture et de la lecture dans le conte de fées (1690-1788)

BENOIT CÉLINE


Si la fée est aujourd’hui toujours représentée avec une baguette magique, cet objet n’est pourtant pas son apanage dans le conte de fées classique dans lequel l’écrit sous toutes ses formes – inscriptions, livres, bibliothèques – est largement prédominant comme le montre cette vaste étude.

Elle englobe toute la période de la mode du genre en France, soit de la fin du XVIIe à la fin du XVIIIe siècle, par des recensements exhaustifs et montre que la matière merveilleuse se nourrit dès ses débuts de l’essor de l’alphabétisation, du développement de l’imprimé ou encore des débuts de la bibliothéconomie. Un aspect inédit de l’histoire culturelle et le charme de ces représentations tout à la fois nostalgiques et modernes, aristocratiques et féministes sont ainsi dévoilés.

Cette enquête permet de mesurer l’originalité de ce genre littéraire dans son accueil du livre et de l’écrit, comme dans son évolution qui accompagne le mouvement des Lumières.

Céline Benoit est docteur en littérature et civilisations françaises de l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Elle dirige actuellement la bibliothèque Mathématiques Informatique Recherche d’Université Paris Cité.




93,84 €

Fiche technique

Collection DIX HUITIEMES SIECLES (LES)
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0223
Nombre de volume 1
Nombre de pages 494
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 05/04/2023
Lieu d'édition PARIS
EAN13 9782745358837
eEAN13 9782745358844

Revue de presse

Table des matières et extraits