L'ÉPÉE JETÉE AU LAC

Romans de la Table Ronde et légendes sur les Nartes

GRISWARD JOËL-HENRI


Blessé mortellement et sentant sa dernière heure arriver, le roi Arthur demande à son fidèle Girflet de jeter sa mythique épée dans un lac proche. Après une double hésitation, le chevalier se résout à jeter Excalibur : il voit alors une main sortir de l’eau, s’emparer de la fabuleuse épée, et la brandir à trois reprises avant de l’engloutir, signe et condition de la disparition du vieux roi ! Fantastique porte sur la mort ! Or un héros épique caucasien meurt de la même extraordinaire manière au terme d’un scénario en tout point superposable ! Surprenante et énigmatique rencontre ! Ledit héros appartient à un ensemble de traditions épiques : les Légendes nartes ou Légendes sur les Nartes conservées par les Osses ou Ossètes lesquels, ultimes descendants des Scythes à travers les Alains, parlent une langue indo-européenne. L’exploration de cette terra incognita à laquelle se livre l’auteur, les fouilles comparatives entreprises par lui sur cet insolite sanctuaire épique, révèlent que la parenté mise au jour entre le celtique Arthur et son homologue caucasien n’est pas le seul et unique lien entre les deux univers légendaires mais que d’autres acteurs de ce même monde arthurien comme de ce même continent narte présentent entre eux une semblable homologie. Le voyage archéologique à la découverte de ces parallélismes inattendus, voire improbables auquel nous convie l’auteur, l’étonnant dialogue entre l’antique Bretagne et le Caucase d’aujourd’hui mettant en lumière des ensembles similaires non seulement de types épiques mais aussi de structures-socles qui les organisent, débouchent sur une étrange histoire des origines, sur une insolite préhistoire de la littérature arthurienne, des romans de la Table Ronde.

Ancien élève de l’École normale supérieure et disciple de Georges Dumézil, Joël-Henri Grisward est professeur honoraire de littérature française du Moyen Âge à l’Université F. Rabelais de Tours. Il a notamment publié Archéologie de l’épopée médiévale : structures trifonctionnelles et mythes indo-européens dans le cycle des Narbonnais (Payot, 1981) et, à travers une cinquantaine d’articles, exhumé l’héritage indo-européen dans la chanson de geste et le roman médiéval.


Livre à paraître



36,00 €

Fiche technique

Collection ESSAIS SUR MOYEN AGE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0078
Nombre de volume 1
Nombre de pages 194
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 25/11/2022
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745358080
EAN13 9782745358080