LA LITTÉRATURE FRANÇAISE DANS LES REVUES LITTÉRAIRES CHINOISES ENTRE 1917 ET 1937

YANG ZHEN


La période comprise entre 1917 et 1937 marque la genèse de la culture chinoise moderne. Les intellectuels de la jeune République de Chine, fondée en 1912, cherchent à élaborer une nouvelle littérature, nourrie de valeurs républicaines et prenant ses distances avec le confucianisme. Les nombreux commentaires et traductions d’œuvres françaises, publiés dans les revues littéraires chinoises, donnent une vision des grands écrivains français (Villon, Ronsard, Montaigne, Molière, Baudelaire…) modelée par la position littéraire, sociale ou idéologique des critiques et des traducteurs. Ces lectures divergentes et contrastées d’œuvres françaises font émerger les enjeux structurants du monde intellectuel chinois jusque dans les décennies suivantes, ce qui permet de mieux comprendre la mentalité chinoise contemporaine, prise entre tradition et modernité.

Docteur ès lettres de l’université Paris-Sorbonne, maître de conférences au département de langue et littérature françaises de l’université Fudan (Shanghai) et membre associé du Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine (CECMC), Yang Zhen est spécialiste des relations littéraires et culturelles franco-chinoises, surtout de la première moitié du XXe siècle. Il a obtenu le Prix de l’Association internationale des études françaises (2014) ainsi que le Prix Saint-Gobain du Centenaire de la Villa Basset (2022). Il a dirigé l’édition du volume collectif Baudelaire et la Chine (Shanghai, Huadong shifan daxue chubanshe, 2021).




85,30 €

Fiche technique

Collection LITTERATURES ETRANGERES
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0033
Nombre de volume 1
Nombre de pages 750
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 28/09/2022
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745357649
EAN13 9782745357649