NAPOLÉON, LE SEL ET LES SUISSES

HOFMANN ÉTIENNE


L’approvisionnement des Suisses en sel français durant le Consulat et l’Empire a peu retenu l’attention de la recherche historique. C’est cette lacune que le présent ouvrage tente en partie de combler, grâce à une documentation inédite et encore inexploitée. Le « colonialisme salifère de la France » (G. Livet), traditionnel sous l’Ancien Régime, se poursuit et s’intensifie pendant la République helvétique et la Médiation de Napoléon. L’économie et la population suisses ont une véritable faim de sel, que les salines de Bex ne peuvent satisfaire (elles ne produisent que le quart ou le tiers de la consommation du seul Canton de Vaud). Aussi la dépendance des Confédérés est-elle très grande vis-à-vis de la Régie puis Compagnie des Salines de l’Est, regroupant la production lorraine, franc-comtoise et savoyarde. Les relations souvent conflictuelles avec les industriels français – les régisseurs Catoire et Duquesnoy, et ensuite les administrateurs de la compagnie d’actionnaires –, ne se comprennent bien qu’après une analyse de l’organisation complexe de ces manufactures, auxquelles Napoléon et son ministre des Finances Gaudin vouaient une attention toute particulière.

Étienne Hofmann est professeur honoraire de l’Université de Lausanne, où il a enseigné aux Facultés des Lettres et des Sciences sociales et politiques. Il a dirigé l’Institut Benjamin Constant de 2001 à 2010.




33,15 €

Fiche technique

Editeur SLATKINE
Format 15,5 X 23,5 CM
Nombre de volume 1
Nombre de pages 714
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 14/10/2021
Lieu d'édition GENÈVE
ISBN 9782051028721
EAN13 9782051028721

Revue de presse

Table des matières