FIGURES ET LANGAGES DE LA MARGINALITE AUX XVIE ET XVIIE SIÈCLES Agrandir

FIGURES ET LANGAGES DE LA MARGINALITE AUX XVIE ET XVIIE SIÈCLES

Sous la direction de Maria Teresa Ricci

CENTRE D'ÉTUDES SUPÉRIEURES DE LA RENAISSANCE


Ce volume réunit les actes du colloque « Figures et langages de la marginalité », qui a eu lieu en octobre 2010 au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours. Cette rencontre proposait d’étudier les diverses figures de « marginaux » présentes dans la littérature européenne des XVIe-XVIIe siècles. Souvent, ces figures (les mendiants, les vagabonds, les voleurs, les pirates, les sorcières, etc.) ne semblent pas subir leur marginalité, mais bien au contraire la revendiquer. Le marginal est une figure « hors norme » qui s’oppose par son comportement à l’ordre établi. S’il est parfois toléré, ses différences le font toutefois apparaître comme subversif. Produit et reflet inversé d’une société, il devient un sujet littéraire et un instrument pour toute une littérature qui, consciemment ou non, propose la mise en question d’un ordre établi.

Avec les contributions de : Alice Becker-Ho, Paul Larivaille, Alain Legros, Raffaele Carbone, Anna Carlstedt, Stéphanie Fardel-Dewaël, Mahbouba Saï Tlili, Sandrine Blondet, Olivia Ayme, Pauline Ruberry-Blanc.
Les textes ont été réunis par Maria Teresa Ricci.


47,40 €

Fiche technique

Collection SAVOIR DE MANTICE
Format 15,5X23,5
No dans la collection 0023
Nombre de volume 1
Nombre de pages 192
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 25/02/2013
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745325280
EAN13 9782745325280

Extraits