MUSIQUE ET SURRÉALISME EN FRANCE D'ERIK SATIE À PIERRE BOULEZ

Préface de Caroline Potter

GONNARD HENRI


Penser la musique à travers ses rapports problématiques avec le mouvement surréaliste, tel est le propos du présent ouvrage. Ce détour est une manière de « faire parler » un choix de compositions qu’il met par là à distance, le cas échéant, du néoclassicisme. Mais celles-ci contribuent inversement à montrer la fécondité d’une aventure de l’esprit qui, non contente de tirer son nom de la qualification donnée par Apollinaire à une œuvre dans laquelle la musique prend part – Parade (1917) d’Erik Satie –, est toujours agissante en tant que « centre et absence » du Marteau sans maître (1955) de Pierre Boulez et au-delà.

Rattaché à l’unité de recherche interdisciplinaire Interactions culturelles et discursives (ICD), Henri Gonnard enseigne la musicologie à l’université de Tours. Il a notamment dirigé et codirigé des ouvrages collectifs dont l’un en partenariat avec l’université espagnole de Grenade (2017) où il a été Visiting Professor. Chez Honoré Champion, il a publié La musique modale en France de Berlioz à Debussy (2000) et une Introduction à la musique tonale (2011, trad. en japonais en 2015).




33,20 €

Fiche technique

Collection BIBLIOT.DE LITTERATURE GENERALE ET COMPAREE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0170
Nombre de volume 1
Nombre de pages 184
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 25/06/2021
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745355829
EAN13 9782745355829

Table des matières