PROUST À LA GUERRE COMME À LA FÊTE

DUPONT ANNE-HÉLÈNE


La fête, la guerre : alors que tout semble opposer ces deux thèmes d’À la recherche du temps perdu, cet ouvrage s’applique à montrer leurs affinités profondes et le rôle structurant qu’ils jouent dans l’oeuvre de Proust. Moments de suprême intensité et de plongée dans l’inconnu, épisodes perturbants et révélateurs, les fêtes (amoureuses, mondaines, artistiques et familiales) marquent les temps forts du parcours d’apprentissage du narrateur de la Recherche. La guerre est quant à elle envisagée comme une vaste fête macabre qui bouleverse irrémédiablement la société du roman et qui exacerbe les failles de la mythologie nationale de la jeune IIIe République, que l’oeuvre prend en écharpe. En faisant dialoguer À la recherche du temps perdu et les théories anthropologiques de la fête, cette étude pose un regard original sur les scènes les plus célèbres du roman, parmi lesquelles le coucher sans baiser maternel, la rencontre avec Gilberte Swann, les bombardements nocturnes sur Paris et la matinée chez la princesse de Guermantes.

Titulaire d’un doctorat en littérature française de l’Université McGill, Anne-Hélène Dupont enseigne la littérature au Collège Ahuntsic (Montréal). Elle pratique en parallèle le journalisme et la rédaction média. Ses recherches portent sur les récits guerriers dans le roman français du XXe siècle, qu’elle étudie dans une perspective alliant la sociocritique et l’anthropologie historique.


Ce livre n'est plus en stock

48,00 €

Fiche technique

Collection RECHERCHES PROUSTIENNES
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0038
Nombre de volume 1
Nombre de pages 294
Type de reliure BROCHÉ
ISBN 9782745346490
Date de publication 27/04/2018
Lieu d'édition PARIS

Extraits