L'ÉLOQUENCE DE LA CHAIRE ENTRE ÉCRITURE ET ORALITÉ (XIIIE-XVIIIE SIÈCLES)

Actes du colloque international de Genève, 11-12 septembre 2014. Sous la direction de Gabriel Aubert, Amy Heneveld et Cinthia Meli


À quelles conditions un prédicateur devient-il écrivain ? Dans quelles circonstances des écrits produits en lien avec l’événement liturgique et discursif que constitue la prédication en viennent-ils à constituer des textes, susceptibles d’être pris en charge par les études littéraires ? C’est pour répondre à ces questions, et éclairer ainsi le processus de littérarisation des sermons – et peut-être même, dans certains cas, le mystère de leur canonisation littéraire ultérieure en tant qu’œuvres oratoires –, que des chercheurs venus de tous horizons se sont retrouvés à Genève, en septembre 2014, à l’occasion d’un colloque international. Les quatorze articles réunis dans le présent volume constituent le résultat de leurs réflexions et de leurs échanges : consacrés à des prédicateurs distants par le temps, le lieu et la langue, ils partagent une attention commune aux circonstances idéologiques, techniques et matérielles de la production des manuscrits ou des imprimés dans lesquels se réalisent leurs sermons. Ce faisant, ils contribuent à donner une assise théorique aux études littéraires sur la prédication, en montrant comment l’écrit se fonde paradoxalement sur l’oralité de l’événement qui a motivé sa rédaction pour se constituer en texte.


45,00 €

Fiche technique

Collection COLLOQUES CONGRES CONF. LE CLASSICISME
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0020
Nombre de volume 1
Nombre de pages 260
Type de reliure BROCHÉ
ISBN 9782745345202
Date de publication 26/01/2018
Lieu d'édition PARIS

Extraits