LA CRITIQUE DU VOYAGE DANS LA PENSÉE DE DIDEROT

De la fiction au discours philosophique et politique

KOVACS ESZTER


Voyager ou découvrir est une aspiration majeure de l’homme. Diderot est toutefois sceptique sur l’utilité des voyages et sur la crédibilité des récits de voyageurs déjà dans ses premières oeuvres de fiction et dans les articles des premiers tomes de l’Encyclopédie. Vivre en voyage perpétuel signifie vivre en marge. De plus, l’incitation au voyage est le résultat de passions souvent nuisibles. Cette réflexion s’amplifie au fil de l’oeuvre de Diderot et surtout dans ses contributions à l’Histoire des deux Indes. Le désir de voyager apparaît comme un motif néfaste pour l’humanité qui déclenche dans une certaine mesure le colonialisme. Pourtant l’enthousiasme se mêle parfois à la critique : le voyage de Diderot en Hollande et à Saint-Pétersbourg marque sa pensée politique. Ce livre tente de faire la synthèse de cette problématique dans l’oeuvre de Diderot, allant de la fiction vers le discours philosophique et politique de la dernière décennie de sa vie.

Eszter Kovács est chercheuse à l’Institut d’Études Littéraires de l’Académie Hongroise des Sciences. Elle est ancienne boursière internationale de l’École Normale Supérieure de Lyon. Outre ses recherches sur Diderot et sur la littérature des voyages, elle a  participé à la nouvelle traduction d’oeuvres choisies de Diderot en hongrois, publiée à l’occasion du tricentenaire de la naissance du Philosophe.




52,15 €

Fiche technique

Collection DIX HUITIEMES SIECLES (LES)
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0180
Nombre de volume 1
Nombre de pages 280
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 26/02/2015
Lieu d'édition PARIS
Indic. sur auteur original DIDEROT
ISBN 9782745328427
EAN13 9782745328427

Table des matières