UNE VIE MARRANE Agrandir

UNE VIE MARRANE

Les pérégrinations de Juan de Prado dans l'Europe du XVIIe siècle

MUCHNIK NATALIA


Portugais né vers 1612, le Dr. Prado, après ses études, se fait cryptojudaïsant militant en Andalousie ; mais en 1652, las des poursuites inquisitoriales, il s'exile à Rome, à Hambourg puis à Amsterdam, métropole de la diaspora séfarade occidentale. Là, son déisme de jeunesse renaît tandis qu'il côtoie des érudits tels le jeune Spinoza. Mis au ban de la congrégation, le médecin songe à la fois à s'opposer aux préceptes rabbiniques et à rester au sein de la communauté. À Anvers où il meurt en 1669, jamais Prado ne se défait du doute, cherchant tant le pardon des juifs que celui de l'Inquisition espagnole. Ses pérégrinations exemplaires permettent ainsi d'analyser un cheminement culturel spécifique, celui du nouveau-chrétien, devenu marrane puis nouveau juif, qui se construit une identité trouble. Dépassant le clivage entre histoires ibérique et juive, on peut y lire la particularité du marranisme et de la spiritualité séfarade. Prado est toutefois singulier : philosophe libertin, doué d'une pensée élaborée, il tente, tout au long de son existence, de comprendre le rapport à Dieu et aux textes, jusqu'à postuler un judaïsme culturel et identitaire plutôt que religieux. Figure déconcertante qui persiste à demeurer dans les marges, il incarne la continuité d'une culture européenne où les hétérodoxies ignorent les frontières.


98,58 €

Fiche technique

Collection BIBLIOTHEQUE D ETUDES JUIVES
Format 15X22
No dans la collection 0024
Nombre de volume 1
Nombre de pages 608
Type de reliure RELIE
Date de publication 09/06/2005
Lieu d'édition PARIS
EAN13 9782745311887
eEAN13 -