LETTRE À MON DICTATEUR

EUGÈNE


Un jour, ma mère m’a appris que j’avais une dette envers quelqu’un. Un type que ni elle ni moi n’aimions. Je ne savais pas quoi faire de cet aveu. Alors je l’ai enfoui dans ma « chambre des vérités embarrassantes ».

À cinquante ans, j’ai décidé d’écrire une lettre à cet odieux  personnage. Pour mieux comprendre et peut-être me libérer de cette dette. Je croyais en avoir pour quelques soirs, mais ça m’a pris des mois. Car ce n’est pas tous les jours qu’on écrit à… Nicolae Ceaușescu, tyran de la Roumanie pendant vingt-deux ans.

Plus j’écrivais, plus je réalisais que Ceaușescu a toujours fait partie  de ma vie. Même s’il a été fusillé l’année de mes vingt ans, il n’est pas sorti de mon existence pour autant. Au contraire.

Dans Lettre à mon dictateur, Eugène raconte avec sincérité et humour son parcours de migrant, puis d’écrivain. Il découvre que chez un dictateur, la « chambre des vérités embarrassantes » est vide, puisque celui-ci ose tout et se donne tous les droits.




18,01 €

Fiche technique

Editeur HELVETICA
Collection A BLANC
Format 11 X 20 CM
Nombre de volume 1
Nombre de pages 190
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 23/08/2022
Lieu d'édition GENÈVE
EAN13 9782832111420
eEAN13 -

Revue de presse