L'UNIGENITUS EN FRONTIÈRE DE CATHOLICITÉ

Pierre de Langle et ses correspondants (1711-1724). Édition critique par Philippe Moulis


Protégé de Jacques-Bénigne Bossuet et précepteur du comte de Toulouse, fils de Louis XIV, Pierre de Langle est nommé, en 1698, évêque de Boulogne-sur-Mer. Proche des Noailles, l’évêque boulonnais s’oppose à la bulle Unigenitus, fulminée le 8 septembre 1713, qui condamnait 101 propositions extraites des Réflexions morales de Pasquier Quesnel. Au cœur du réseau international janséniste, le corpus de 366 lettres, écrites entre 1711 et 1724, rassemblées dans cet ouvrage, dévoile le cheminement de la pensée des prélats jansénistes qui mène à l’appel des quatre évêques en 1717 et permet de mieux comprendre ce que fut la «querelle de la bulle Unigenitus » dans le royaume de France et en Europe du Nord.

Philippe Moulis, docteur en histoire moderne, est chercheur associé au centre Pléiade de l’Université de Paris 13. Il a écrit de nombreux articles sur le jansénisme aux XVIIe et XVIIIe siècles. Il est membre de la Société des Amis de Port-Royal et collabore régulièrement aux Chroniques de Port-Royal.


115,00 €

Fiche technique

Collection BIBLIOTHEQUE DES CORRESPONDANCES, MEMOIRES ET JOURNAUX
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0084
Nombre de volume 1
Nombre de pages 688
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 30/05/2016
Lieu d'édition PARIS
Indic. sur auteur original LANGLE
ISBN 9782745329912
EAN13 9782745329912

Extraits