CE QUE SE PARLER VEUT DIRE

La représentation du monologue dans les romans de Stendhal

LASSAGNE LAURE


Le monologue n’est pas pour Stendhal un simple artifice de romancier : il renvoie à une conformation d’esprit caractéristique des hommes de sa génération, enclins à l’autoanalyse permanente. Stendhal entend traduire dans ses romans cette disposition d’esprit. La représentation du monologue articule deux domaines : la philosophie du sujet et, plus largement, l’appréhension que Stendhal et le début du XIXe siècle ont de l’intériorité, et les questionnements de l’auteur sur l’écriture des pensées dans le roman. Le monologue stendhalien contribue à renouveler les conceptions et les pratiques de chacun des deux champs. Il bouscule les normes littéraires et modifie l’imaginaire du moi, la perception du fait subjectif infléchie dans un sens libéral conforme aux convictions de l’auteur.

À sa sortie de l’École Normale Supérieure, Laure Lassagne a fait une thèse de littérature française à l’Université de Paris – Sorbonne, thèse dont cet ouvrage est issu. Après avoir enseigné la littérature et la rhétorique à l’université, elle travaille actuellement à la Caisse des Dépôts.


85,00 €

Fiche technique

Collection ROMANTISME MODERNITE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0165
Nombre de volume 1
Nombre de pages 488
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 26/02/2016
Lieu d'édition PARIS
Indic. sur auteur original STENDHAL
ISBN 9782745329899
EAN13 9782745329899

Extraits