L'INERTE OU L'EXQUIS

Pensée poétique, pensée du singulier

MOUNIC ANNE


« ... tous les yeux ne sont pas propres à goûter les délicatesses de la peinture. Beaucoup ont l’oeil faux ou inerte ; ils voient littéralement les objets, mais l’exquis, non », regrettait Eugène Delacroix à la fin de son journal, en 1863. L’auteur de cet ouvrage tente d’approfondir cette opposition esquissée par le peintre de La lutte de Jacob avec l'ange en l’église Saint-Sulpice, à Paris. Elle propose de se situer non plus dans l’extériorité et l’indifférence de l’objet – l’inerte –, afin de réfléchir à la création poétique et artistique, mais d’adopter la perspective du sujet, – l’exquis –, ce qui implique, par-delà le résultat, soumis au jugement de goût, de ressaisir le commencement, ou l’origine, au sein de la continuité existentielle. Ainsi se forme une pensée du singulier, défini non pas comme individualité confinée à sa seule autobiographie, mais comme Je lié à un Tu dans une intersubjectivité féconde, s’exprimant dans l’instant-miroir qui, au présent, renoue le passé à son avenir, le multiple à son analogie. Méditant, au sein de l’esprit du récit, sur les composantes de l’oeuvre – altérité et devenir –, le critique, et poète, met en relief concepts et figures qui manifestent dans leurs métamorphoses le mouvement de la nuit intérieure en sa «patience active », selon l’heureuse expression de René Char. L’ouvrage appelle à un renouveau de la réflexion poétique en nos « temps de pénurie », le récit en sa source singulière se portant garant, aux profondeurs, de l’intégrité de l’être – notre enchantement.

Anne Mounic, maître de conférences à Paris 3 Sorbonne nouvelle, est l’auteur de Monde terrible où naître : La voix singulière face à l’Histoire et L’Esprit du récit ou La chair du devenir : Éthique et création littéraire (Champion, 2011 et 2013), ainsi que de deux ouvrages, en anglais, l’un sur Robert Graves, l’autre sur Katherine Mansfield (Amsterdam, Rodopi, 2012 et 2014). Elle est aussi l’éditrice d’un ouvrage collectif : Le questionnement des origines : Benjamin Fondane et Claude Vigée (Champion, 2014). Elle publie en octobre 2014 aux éditions Feuilles un recueil de quatre novellas, Le Dit du corbeau.


55,00 €

Fiche technique

Collection BIBLIOT.DE LITTERATURE GENERALE ET COMPAREE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0141
Nombre de volume 1
Nombre de pages 304
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 30/04/2015
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745329325
EAN13 9782745329325

Extraits