DISPARITIONS

Contributions à l'étude du changement linguistique. Études réunies et éditées par Claire Badiou-Monferran et Thomas Verjans



La linguistique diachronique hérite aujourd’hui d’une longue tradition, dans laquelle l’histoire du changement linguistique est assimilée à une histoire des apparitions (de sons, de formes, de sens, de systèmes, de règles, de langues, etc.). Elle considère les disparitions – dans les langues et des langues – comme des épiphénomènes : autrement dit, comme une conséquence des innovations linguistiques afférentes. Et si les disparitions constituaient un processus de changement à part entière? C’est cette hypothèse que les 28 contributions ici réunies, rompant avec les conceptions exclusivement créatrices de l’évolution des langues, mettent à l’épreuve en s’efforçant de répondre aux objectifs suivants :

– appréhender la disparition non plus comme un « résultat » mais comme un « processus » ;

– esquisser une première typologie des disparitions ;

– repenser l’articulation du changement par «disparition » avec les autres types de changement ;

– s’interroger sur le statut épistémologique de la disparition-processus.

L’étude des disparitions renouvelle également l’approche du changement linguistique en invitant à prendre en compte les phénomènes de multifactorialité et d’émergence.

 Claire Badiou-Monferran (professeur à l’Université de Lorraine, membre de l’EA 7305 LIS et membre associé de l’UMR 7118 ATILF) et Thomas Verjans (MCF à l’Université de Bourgogne, membre du Grelisc-CPTC EA 4178) sont spécialistes de linguistique diachronique.


85,00 €

Fiche technique

Collection LINGUISTIQUE HISTORIQUE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0006
Nombre de volume 1
Nombre de pages 522
Type de reliure BROCHÉ
ISBN 9782745329288
Date de publication 29/09/2015
Lieu d'édition PARIS

Extraits