POUR UNE SOCIOPOÉTIQUE DU VIEILLISSEMENT LITTÉRAIRE

Figures du vieil escargot

ANDRÉ MARIE-ODILE


Existe-t-il un âge littéraire des écrivains ? Peut-on décrire le processus de leur vieillissement littéraire en relation avec la réception de leur œuvre et la reconnaissance progressive dont elle fait l’objet ? Et qu’en est-il surtout des effets de ce vieillissement sur l’écriture ? Interrogeant les œuvres tardives d’un grand nombre d’écrivains du XXe siècle – Colette, Roger Martin du Gard, Robert Pinget, Annie Ernaux mais aussi Mauriac, Cocteau, Sartre, Beauvoir, Gary ou Sarraute – cet ouvrage se propose d’articuler réception et production des œuvres afin d’analyser les postures et les poétiques qui s’élaborent dans les textes de la fin. Il cherche par là à poser les bases d’une méthode qui rende compte des différentes «manières de vieillir » des écrivains et permette de penser autrement les rapports que leurs œuvres entretiennent avec le temps littéraire.

Marie-Odile André est maître de conférences HDR en Littérature française à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Elle travaille plus particulièrement sur la réception des œuvres littéraires et la littérature narrative des XXe et XXIe siècles.




47,39 €

Fiche technique

Collection LITTERATURE DE NOTRE SIECLE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0056
Nombre de volume 1
Nombre de pages 248
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 30/10/2015
Lieu d'édition PARIS
EAN13 9782745329134
eEAN13 9782745333223

Table des matières et extraits