DES MOTS POUR SE BATTRE

John Dos Passos, la littérature et la politique

BÉJA ALICE


Les oeuvres de John Dos Passos [1896-1970] sont souvent étudiées à l’aune – ou à l’ombre – de son parcours politique. L’enjeu de cet ouvrage est de revenir sur ce lien entre fiction et politique, en partant non plus des positions politiques de l’auteur mais des oeuvres elles-mêmes, pour analyser si et en quoi la fiction peut se faire politique. Des romans de jeunesse aux oeuvres de la maturité [notamment Manhattan Transfer et la trilogie USA], Dos Passos remplace la «destinée manifeste » de l’Amérique par le portrait des «deux nations » qui la composent et cherche à défaire le genre du roman de sa dimension providentielle. En déconstruisant l’intrigue, le protagoniste et la temporalité, il inscrit sa critique au coeur même de l’écriture et fait émerger, par la fiction, le non-dit du politique.

Alice Béja est docteur en littérature américaine. Rédactrice en chef de la revue Esprit, elle a traduit en français un texte de John Dos Passos sur Sacco et Vanzetti (Devant la chaise électrique, Gallimard, 2009) et un roman prolétarien de Grace Lumpkin (Notre règne arrivera, Aux Forges de Vulcain, 2012).


95,00 €

Fiche technique

Collection LITTERATURES ETRANGERES
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0007
Nombre de volume 1
Nombre de pages 608
Type de reliure BROCHÉ
ISBN 9782745328755
Date de publication 30/04/2015
Lieu d'édition PARIS
Indic. sur auteur original DOS PASSOS (JOHN)

Extraits