LES CHAIRES ENNEMIES

L'Église, l'État et la liberté d'enseignement secondaire dans la France des notables (1830-1850)

MILBACH SYLVAIN


Sous la Monarchie de Juillet, une partie de l’élite catholique se mobilise pour obtenir la liberté d’enseignement secondaire. Cette campagne, sous la direction du comte de Montalembert, aboutit à la loi Falloux en 1850, sous la Seconde République. Le présent ouvrage retrace les étapes de ce combat et se situe au croisement de plusieurs domaines, inextricablement liés. Le domaine de l’histoire scolaire d’abord, puisque les polémiques permettent de revisiter les conceptions à l’oeuvre en matière d’enseignement, tout spécialement, et bien avant l’invention de la laïcité, dans leurs tensions avec les traditions religieuses. Le domaine politique ensuite, puisque cette première « question scolaire » met en jeu le « gouvernement des esprits » en recherche d’un nouveau magistère à même de consolider l’édifice social. Le domaine religieux enfin, car cette lutte a mobilisé clergé et laïcs au nom de l’existence d’une opinion catholique : trop communément attachée à l’histoire du catholicisme libéral, cette lutte révèle surtout les ambiguïtés et les divergences, la pluralité des catholiques face à la société post-révolutionnaire. En ces différents champs, la campagne pour la liberté d’enseignement a été un laboratoire où se firent jour les grandes fractures qui devaient ensuite caractériser la société française contemporaine dans ses liens avec le catholicisme : là, se dressèrent l’une contre l’autre des chaires ennemies.

Sylvain Milbach est maître de conférences habilité à diriger des recherches à l’Université de Savoie.




90,05 €

Fiche technique

Collection BIBLIOTHEQUE D ETUDES DES MONDES CHRETIENS
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0003
Nombre de volume 1
Nombre de pages 664
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 28/05/2015
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745327857
EAN13 9782745327857

Table des matières