LE COMPLEXE D’ÈVE : LA PUDEUR ET LA LITTÉRATURE Agrandir

LE COMPLEXE D’ÈVE : LA PUDEUR ET LA LITTÉRATURE

Lectures de Violette Leduc et Marguerite Duras

FRANTZ ANAÏS


Sous le voile de ce que l’on appelle encore aujourd’hui la « pudeur féminine », il y a le complexe d’Ève. Je nomme ainsi l’articulation poétique entre d’une part le désir de connaissance, et d’autre part la découverte de la mort. Le sujet de langage est un sujet pudique dont la nudité est imprésentable parce que fictionnelle et auctoriale. Il y va, par-delà l’interprétation morale du « péché originel », de la condition poétique du sujet connaissant. Ce livre, qui tisse la relecture des écritures bibliques avec l’analyse de certaines approches philosophiques et théoriques contemporaines, et l’étude de deux grandes œuvres littéraires, celles de Violette Leduc et de Marguerite Duras, montre que la littérature est le lieu privilégié où faire l’épreuve d’une mimèsis sans modèle.

Anaïs Frantz est chercheure associée et chargée de cours à La Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Elle enseigne également la littérature et les études féminines et de genre dans les Universités américaines de Paris. Elle a rédigé le livret pédagogique du DVD sur Tous les matins du monde de Pascal Quignard pour le Centre National de Documentation Pédagogique, et coédité avec Mireille Calle-Gruber Politique et poétique du genre dans les migrations. Femmes entre les deux rives de la Méditerranée aux Presses universitaires de Tanger.



56,85 €

Fiche technique

Collection BIBLIOT.DE LITTERATURE GENERALE ET COMPAREE
Format 15,5X23,5
No dans la collection 0107
Nombre de volume 1
Nombre de pages 312
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 27/03/2013
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745324597
EAN13 9782745324597

Table des matières