L’ART COMME ACTION POUR UNE APPROCHE ANTHROPOLOGIQUE DU FAIT LITTÉRAIRE

DAROS PHILIPPE


Le présent essai entreprend de définir la manière dont la fiction contemporaine maintient son autonomie, tente de problématiser la question de la représentation du sujet selon ses difficultés d’identification dans un monde complexe, instable, multiple, selon ses relations conflictuelles avec les événements, avec l’altérité, avec l’histoire. L’action de l’art et de la littérature s’interprète, au total, comme la présentation d’un sujet qui pense son identité selon des identifications multiples, selon des relations transculturelles, dans les marges de l’ontologie naturaliste occidentale. Cette caractérisation de la littérature et de son pouvoir d’action sont ici indissociables d’un rappel, celui d’Aristote, de la tradition de l’interrogation de la mimesis qui lui est attachée, et des perspectives anthropologiques contemporaines, particulièrement celles de Philippe Descola. Caractériser le pouvoir d’action de l’art et de la littérature selon ces perspectives permet une lecture de la fiction du XXe siècle et une mise en perspectives de bien des thèses dominantes dans la critique – on peut aller ainsi de la vulgate sur le signifiant et le signifié à la déconstruction. Philippe Daros est Professeur de Littérature comparée à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3.


23,70 €

Fiche technique

Collection UNICHAMP ESSENTIEL
Format 13X21
No dans la collection 0026
Nombre de volume 1
Nombre de pages 272
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 15/05/2012
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745322913
EAN13 9782745322913