BENJAMIN CONSTANT ET LES ANCIENS. POLITIQUE, RELIGION, HISTOIRE Agrandir

BENJAMIN CONSTANT ET LES ANCIENS. POLITIQUE, RELIGION, HISTOIRE

Traduction de Marie-France Berger

PAOLETTI GIOVANNI


L`attitude de Benjamin Constant à l`égard des anciens a toujours été complexe. Les Grecs et les Romains, dont l`imitation anachronique avait été dans l`histoire de France lourde de répercussions, restaient à ses yeux les seuls peuples pour lesquels le mot de liberté avait eu un sens avant les temps modernes. D`où la richesse de significations attribuées aux anciens - à leur modèle, à leur histoire - dans une œuvre : banc d`essai d`une théorie du sujet politique et de ses illusions ; détour essentiel pour porter sur la modernité un regard oblique, à la fois dépaysé et familier ; mémoire historique des rapports établis par les hommes entre croyances et vie politique, et des parcours qu`ils ont suivis pour acquérir - ou perdre - leur liberté. Des écrits de sa jeunesse à De la religion, en passant par des textes connus - comme le Discours de 1819 sur la liberté des anciens et des modernes - et par d`autres moins connus, Constant écrivit un chapitre marquant dans l`histoire de la perception moderne du monde ancien. Le relire aujourd`hui signifie réfléchir, à travers la "passion démocratique" de son auteur, sur la façon dont nous avons hérité et en même temps construit notre identité et nos racines.

89,10 €

Fiche technique

Collection TRAVAUX ET RECHERCHE INST. B. CONSTANT
Format 15x22
No dans la collection 0008
Nombre de volume 1
Nombre de pages 0
Type de reliure relié
Date de publication 15/12/2006
Lieu d'édition PARIS
ISBN 2745315609
EAN13 9782745315601