L'ENIGME CRIMINELLE DANS LES ROMANS DE GEORGES PEREC Agrandir

L'ENIGME CRIMINELLE DANS LES ROMANS DE GEORGES PEREC


L'écriture narrative de Georges Perec a absorbé les thèmes et les codes du roman policier en les pliant avec fécondité à ses propres exigences, notamment dans La Vie mode d'emploi et dans "53 jours", texte laissé inachevé par l'écrivain à sa mort en 1982. Les distorsions formelles qui résultent d'une telle fusion malmènent la répartition canonique des personnages au sein de l'intrigue, mettent en crise la solution de l'énigme, interrogent les protocoles de lecture propres au roman policier. L'imaginaire du crime, meurtre, vol ou escroquerie géniale, déployant la transgression dans le cadre d'une loi faible ou absente, donne vie par métaphore aux hantises majeures de Perec (fantasme de l'enfant mort, mirage des origines, séduction ambivalente de l'Alter Ego, appropriation du regard et de la créativité…), cependant que les mécanismes de détection liés au déroulement de l'enquête éclairent le triple désir de se souvenir, de voir et de comprendre, dans sa dimension inconsciente.

71,10 €

Fiche technique

Collection LITTERATURE DE NOTRE SIECLE
Format 16x23,5
No dans la collection 0020
Nombre de volume 1
Nombre de pages 400
Type de reliure relie
Date de publication 23/04/2002
Lieu d'édition PARIS
ISBN 2745306154
EAN13 9782745306159