JOURNAL DES GONCOURT. TOME V : 1869-1871

Édition critique publiée sous la direction de Jean-Louis Cabanès. Texte établi par Christiane et Jean-Louis Cabanès. Notes et notices par une équipe

JULES ET EDMOND DE GONCOURT


Les années 1869-1871 constituent un moment capital du Journal des Goncourt. Jules meurt le 20 juillet 1870. Il avait cessé d’écrire dès le 19 janvier. Edmond, devenu le seul scribe, évoque avec une précision clinique, mais aussi avec émotion, l’agonie de son frère. Dès septembre 1870, le Journal change de forme. La défaite, l’effondrement du Second Empire, la Commune transforment Edmond, qui ne cesse de parcourir Paris, en témoin privilégié de la vie quotidienne ; il la décrit sous forme de brefs instantanés qui s’élargissent parfois en tableaux parisiens. L’histoire est ainsi subjectivée en fonction d’une idéologie, d’une curiosité insatiable qui détermine parfois, au nom du reportage, une éthique de l’écriture, mais aussi en fonction d’une esthétique sensible à l’insolite inhérent aux métamorphoses suscitées par les deux sièges.

Ont participé à l’annotation et à la rédaction du Répertoire : Nicolas Bourguinat, Christiane Cabanès, Jean-Louis Cabanès, Pierre-Jean Dufief, Éléonore Reverzy, Jean-Didier Wagneur.

Conception de l’édition, coordination de l’équipe : Jean-Louis Cabanès.


Livre à paraître



92,90 €

Fiche technique

Collection BIBLIOTHEQUE DES CORRESPONDANCES, MEMOIRES ET JOURNAUX
Format 15 X 22 CM
No dans la collection 0122
Nombre de volume 1
Nombre de pages 758
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 24/09/2021
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745356369
EAN13 9782745356369