MARIVAUX, ENTRE IRONIE ET EMPATHIE

HARTMANN PIERRE


L’éclatante réussite du théâtre de Marivaux tend à occulter le reste de son œuvre, dont la connaissance est pourtant nécessaire à une juste appréhension de ce même théâtre. Le présent essai envisage pour la première fois l’œuvre entière de Marivaux comme un tout cohérent, des premiers romans parodiques aux ultimes chefs-d’œuvre dramatiques. Lue sous l’angle ouvert d’une tension féconde entre les pôles opposés de l’ironie et de l’empathie, qui désignent à la fois un style d’écriture et un rapport primordial au monde, cette oeuvre révèle un auteur conscient de son originalité, pourvu d’une doctrine esthétique garante de sa liberté créatrice et accordée à une axiologie d’inspiration chrétienne profondément laïcisée. L’écrivain y apparaît dans toute sa stature, à la fois comme un moraliste hors de pair, comme le véritable inventeur du roman et de la comédie sensible, et comme l’un des plus grands génies comiques de notre littérature. Quant à l’auteur du présent essai, il s’estimera quitte si son lecteur partage avec lui la jubilation procurée par une écriture d’une souveraine liberté d’allure et une vis comica irrésistible, dont le caractère pérenne tient autant à sa haute tenue littéraire qu’à un humanisme lucide, au sein duquel les plus véhémentes mercuriales à l’encontre des arrogants de tout acabit (grands de ce monde, tyrans domestiques ou pédants indécrottables) n’altèrent jamais l’enjouement primordial ni l’inépuisable fond de bonne humeur.

Pierre Hartmann a été Professeur de littérature française du XVIIIe siècle à l’Université de Strasbourg de 1994 à 2018.




55,00 €

Fiche technique

Collection DIX HUITIEMES SIECLES (LES)
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0211
Nombre de volume 1
Nombre de pages 348
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 05/10/2020
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745353665
EAN13 9782745353665

Table des matières