OCTAVIE BELOT, PRÉSIDENTE DUREY DE MEINIÈRES. ÉTUDES SUR LA VIE ET L'OEUVRE D'UNE FEMME DES LUMIÈRES

Ouvrage accompagné des lettres parisiennes de François-Antoine Devaux (1733-1734) et d'une introduction par English Showalter

SMITH W. DAVID ET INGUENAUD MARIE-THÉRÈSE


Octavie Guichard, dame Belot puis présidente Durey de Meinières, était récemment encore presque complètement oubliée. Seuls les spécialistes connaissaient ses opuscules philosophiques et sa traduction de l’Histoire d’Angleterre de Hume. Quant à sa vie, ils en ignoraient pratiquement tout. Cet ouvrage a pour but d’examiner ses traductions de l’anglais ainsi que la réaction des critiques tels que Grimm ou Fréron, de reconstituer, grâce à de nombreux documents d’archives, l’ensemble d’un destin, et de redonner sa place à une écrivaine de talent. La publication d’une vingtaine de lettres inédites nous fait toucher du doigt les nombreux obstacles auxquels se heurtent au XVIIIe siècle les femmes qui veulent écrire. L’histoire de la nouvelle inédite, Le Triomphe de l’amitié, témoigne à la fois de ces difficultés et de la persistance d’une ambition.

François-Antoine Devaux, surnommé Panpan (1712-1796), est moins connu pour son unique pièce et son discours de réception à l’Académie Stanislas que pour ses petits vers de circonstance et ses lettres à Mme de Graffigny. Avant le départ de Lorraine de celle-ci, Devaux a passé l’hiver de 1733-1734 à Paris et lui a raconté ses expériences dans une vingtaine de lettres, dispersées aujourd’hui dans quatre collections. Il relate les nouvelles politiques, militaires, sociales, théâtrales et littéraires ainsi que ses efforts pour publier leurs œuvres. Cette série de lettres au contenu fort riche révèle qu’il a créé un nouveau journal, Les Amusemens du coeur et de l’esprit, qui comporte le début d’un roman inconnu de Mme de Graffigny.

Marie-Thérèse Inguenaud, maître de conférences honoraire à l’Université de Paris VII, a collaboré à l’édition des Correspondances d’Helvétius et de Madame de Graffigny et publié le Journal des parlementaires exilés à Bourges – 1753-1754 (Champion, 2016).

David Smith, professeur émérite à l’Université de Toronto, est spécialiste d’Helvétius et de Mme de Graffigny.



Livre à paraître

42,65 €

Fiche technique

Collection DIX HUITIEMES SIECLES (LES)
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0208
Nombre de volume 1
Nombre de pages 340
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 30/08/2019
Lieu d'édition PARIS
Indic. sur auteur original DEVAUX
ISBN 9782745351197
EAN13 9782745351197