FRÉDÉRIC LACHÈVRE (1855-1943)

Un érudit à la découverte du XVIIe siècle libertin

JULIA AURÉLIE


Les Bibliographies des recueils collectifs de poésie du XVIIe siècle valurent à Frédéric Lachèvre (1855-1943) la réputation de « bibliographe-bénédictin ». Promis à une belle carrière financière, c’est seulement à l’âge de quarante-cinq ans que l’autodidacte publie ses premières études : Jacques Vallée Des Barreaux, Théophile de Viau, Saint-Pavin, Claude de Chouvigny… Sous sa plume, c’est tout l’univers libertin d’un siècle alors mal connu, voire méconnu, qui renaît. L’analyse livre parfois des commentaires personnels qui peuvent prêter à sourire : la vision engagée du chercheur témoigne d’une sensibilité propre à un certain milieu. D’un style souple et léger, quelquefois sarcastique et incisif, l’oeuvre de Frédéric Lachèvre invite à se plonger dans le monde des petits poètes et des libres penseurs du XVIIe siècle.

Rappeler les travaux scientifiques de Frédéric Lachèvre conduit à évoquer des notions aussi diverses que bibliophilie, bibliographie, censure. Avec elles réapparaissent des personnalités érudites comme Charles Nodier, Jacques-Charles Brunet, Pierre Louÿs, Fernand Vandérem, Georges Mongrédien.

Arrière-arrière-petite-fille de Frédéric Lachèvre, Aurélie Julia est coordinatrice éditoriale à la Revue des Deux Mondes.



33,20 €

Fiche technique

Collection LIBRE PENSEE ET LITTERATURE CLANDESTINE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0073
Nombre de volume 1
Nombre de pages 230
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 22/02/2019
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745349781
EAN13 9782745349781

Extraits