IDÉES REÇUES ET STÉRÉOTYPES DANS L’ESPAGNE MÉDIÉVALE ET MODERNE

Sous la direction de Ghislaine Fournès et Frédéric Prot


Cet ouvrage portant sur l’Espagne médiévale et moderne interroge la notion d’idée reçue sur laquelle pèse un discrédit, et questionne les stéréotypes, sorte de figures figées de l’altérité. Diverses modalités d’expression des idées reçues sont ainsi mises à jour, ce qui permet aux auteurs d’analyser leur statut et leur fonction dans la littérature, dans les arts et les sciences. L’idée reçue, au-delà de sa valeur d’opinion assimilée, héritée et donc « pré-jugée » par la force de la convention, de la tradition ou de l’autorité, conditionne le consensus culturel et social et la représentation cohésive du groupe, tant elle infiltre le langage et même le savoir ; défaire les vérités admises réclame le courage de heurter les fausses autorités et un principe de consentement général. Si pour le Moyen Âge il s’agit de faire du neuf avec du vieux tout en respectant, ou en contournant par des stratégies adaptées, des schémas de pensée et des procédés d’écriture communs, pour l’époque classique, au contraire, l’idée reçue est souvent débattue – en fonction des circonstances culturelles, philosophiques et politiques –, voire renversée, favorisant ainsi l’apparition de nouveaux modes de pensée.

Ghislaine Fournès est professeure des Universités à l’Université Bordeaux Montaigne où elle dispense des cours de littérature, de civilisation et d’iconologie portant sur la Castille médiévale. Auteure de nombreux articles sur le règne d’Alphonse X le Sage, elle a également publié un ouvrage sur l’univers de la chevalerie à la fin du Moyen Âge et au début des Temps Modernes et a coordonné plusieurs ouvrages, notamment Images du pouvoir. Pouvoir des Images dans l’Espagne médiévale (XIe-XVe siècle) en 2006, ainsi que Le Miroir du Prince. Écriture, transmission et réception en Espagne (XIIIe-XVIe siècle) en 2009.

Frédéric Prot est maître de conférences à l’Université Bordeaux Montaigne. Spécialiste en philosophie politique et en histoire de l’art (Espagne, XVIIIe-XXIe siècle), il a notamment publié plusieurs travaux sur l’oeuvre de Miquel Barceló et celle de Francisco de Goya, dont Goya, la imagen inquieta (coord., Bordeaux, 2017).


68,00 €

Fiche technique

Collection LITTERATURES ETRANGERES
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0023
Nombre de volume 1
Nombre de pages 436
Type de reliure BROCHÉ
ISBN 9782745348500
Date de publication 28/05/2018
Lieu d'édition PARIS

Extraits