LE THÉÂTRE RÉVOLUTIONNAIRE AFRO-CARIBÉEN AU XXE SIÈCLE

Dramaturgies révolutionnaires et enjeux populaires

ARTHERON AXEL


L’apparition à partir des années 1950 de pièces afro-caribéennes qui mettent en scène la Révolution de Saint-Domingue se révèle pour le moins symbolique. Annoncées par la création de La Tragédie du roi Christophe d’Aimé Césaire par Jean-Marie Serreau et la troupe du Toucan, ces expressions théâtrales contribueront à définir un genre théâtral à part entière – celui du théâtre révolutionnaire afro-caribéen d’expression française – possédant ses propres traits définitoires et catégoriels, ses codes d’écriture, son rapport à l’histoire ou aux personnages historiques, et surtout sa finalité révolutionnaire. Aimé Césaire, Édouard Glissant, Vincent Placoly, Bernard Dadié, Jean Métellus, Maryse Condé et Hénock Trouillot ont, chacun à leur manière, recours au théâtre pour mettre les enjeux de la seconde moitié du XXe siècle à l’épreuve de la Révolution de Saint- Domingue. Ils inventent ainsi un théâtre historique révolutionnaire tout à la fois politique et populaire.

 Axel Arthéron est docteur en arts du spectacle de l’Institut de Recherches en Études Théâtrales (IRET) de Paris III-Sorbonne nouvelle. Maître de conférences en Études théâtrales à l’Université des Antilles-pôle Martinique, il consacre ses travaux aux dramaturgies caribéennes contemporaines.


70,00 €

Fiche technique

Collection FRANCOPHONIES
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0010
Nombre de volume 1
Nombre de pages 636
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 02/11/2018
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745348364
EAN13 9782745348364

Extraits