ROBERT PINGET, POÈTE À MINUIT

L'Ethos poétique d'un Nouveau Romancier

MARCHAND ALINE


Abandonnant le poème et la peinture quelques années après son arrivée à Paris, Robert Pinget (1919-1997) s’est construit une carrière d’auteur du Nouveau Roman aux Éditions de Minuit. La réception de son oeuvre est tributaire du cadrage générique promu par l’éditeur, l’auteur lui-même n’ayant jamais renié son appartenance à la mouvance néo-romanesque. Pourtant, ses déclarations et l’ensemble de ses textes ne cessent d’affirmer l’ethos du poète. La disjonction entre la présentation de soi de l’écrivain-poète et ses livres d’auteur (excluant le poème) invite à une lecture sensible au mouvement continu et inquiet de l’écriture vers une poésie résistant à toute taxinomie. L’exil hors du territoire poétique se rejoue lorsque le Nouveau Romancier expérimente d’autres modes d’expression (pièces scéniques ou radiophoniques, carnets, livres graphiques, scénarios) pour retrouver le non-savoir du néophyte. Finalement, la poésie représente une origine et un avenir de l’oeuvre tout entière, qui s’invente son lieu, entre Fantoine et Agapa, où inscrire une parole singulière et adressée, lyrique et critique.

Enseignante à l’Université de la Sorbonne Nouvelle-Paris 3, Aline Marchand est membre associée du Champ d’étude du récit actuel et contemporain (CERACC - UMR THALIM) et participe au Groupe de recherche interuniversitaire sur les écritures théâtrales XIX-XXIe siècles. Depuis sa thèse sur Robert Pinget, ses travaux portent sur le Nouveau Roman et la littérature contemporaine en croisant sociopoétique et stylistique.


95,00 €

Fiche technique

Collection LITTERATURE DE NOTRE SIECLE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0066
Nombre de volume 1
Nombre de pages 692
Type de reliure BROCHÉ
ISBN 9782745346582
Date de publication 26/03/2018
Lieu d'édition PARIS

Extraits