AUTOUR DES CENT NOUVELLES NOUVELLES

Sources et rayonnements, contextes et interprétations. Textes édités par Jean Devaux et Alexandra Velissariou


Les Cent Nouvelles nouvelles, œuvre anonyme rédigée à la cour de Bourgogne aux alentours de 1460, se distinguent à la fois par leur caractère précurseur et par leur ancrage profond dans la littérature européenne du Moyen Âge flamboyant. De fait, il s’agit là du premier recueil de nouvelles en langue française, conçu dans le cadre de la prestigieuse cour de Philippe le Bon, sur le modèle du déjà célèbre Décaméron de Boccace. Organisées à l’Université du Littoral – Côte d’Opale (Dunkerque) les 20 et 21 octobre 2011, les rencontres dont les actes paraissent aujourd’hui ont eu pour objectif de mettre à l’honneur cette œuvre phare, en proposant par surcroît un espace de réflexion sur les origines et le rayonnement du genre de la nouvelle à travers l’Europe médiévale et moderne. Quelle que soit leur originalité, force est de constater que la plupart des récits qui composent ce recueil appartiennent à une longue tradition littéraire. Aussi s’agissait-il de s’intéresser aux sources qui purent inspirer l’auteur du recueil, de même qu’à sa réception et à l’influence qui fut la sienne. Le contexte historique et littéraire de l’œuvre, l’esthétique cultivée par le nouvelliste permettent en outre de dégager les fondements d’un genre promis à un bel avenir.

Jean Devaux est professeur à l’Université du Littoral – Côte d’Opale. Alexandra Velissariou est chargée de cours à l’Université catholique de Lille. Leurs recherches portent sur la littérature française du Moyen Âge tardif, plus particulièrement à la cour des ducs Valois de la maison de Bourgogne.




52,15 €

Fiche technique

Collection BIBLIOTHEQUE DU 15E SIECLE
Format 15 X 22 CM
No dans la collection 0081
Nombre de volume 1
Nombre de pages 320
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 30/08/2016
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745330161
EAN13 9782745330161

Table des matières