LATINUM CEDENS. LE FRANÇAIS ET LE LATIN LANGUES DE SPÉCIALITÉ AU MOYEN-ÂGE

Édité par Stéphane Marcotte et Christine Silvi


L’ensemble des contributions de ce volume porte sur la relation qu’entretiennent le latin et le français dans l’acquisition, la conservation et la transmission des savoirs au Moyen Âge (XIIe-XVe siècle). Quelques domaines de spécialité particulièrement typiques sont ici retenus (le savoir biblique, la zoologie, la botanique, la géologie, la pharmacopée, la médecine, le droit). Ces travaux mettent en évidence des situations très différentes selon les secteurs du savoir et apportent donc un point de vue extrêmement nuancé sur la question du bilinguisme et de la diglossie au Moyen Âge. L’émergence, alors, d’un discours scientifique, ou plus largement savant, en français est en effet soumise à de multiples contraintes, liées tant au matériel linguistique hérité et à la technicité du discours qu’à la diffusion et à la permanence de ce discours dans l’espace et dans le temps. Certains éléments de la réflexion menée dans ce recueil devraient contribuer plus largement à mieux penser le rapport entre langues concurrentes ou rivales dans d’autres aires culturelles et temporelles que celles du Moyen Âge français.

Christine Silvi et Stéphane Marcotte sont maîtres de conférences à l’Université de Paris IV-Sorbonne, où ils enseignent le français médiéval. Les travaux de Christine Silvi portent essentiellement sur le discours de vulgarisation scientifique des XIIIe et XIVe siècles en français ; ceux de Stéphane Marcotte sur la syntaxe de l’ancienne langue, la traduction intralinguale et la langue juridique médiévale.



75,85 €

Fiche technique

Collection COLLOQUES CONGRES ET CONFERENCES SCIENCE DU LANGAGE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0014
Nombre de volume 1
Nombre de pages 392
Type de reliure BROCHÉ COUSU
Date de publication 02/12/2014
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745327505
EAN13 9782745327505

Extraits