SIMPLES VIES DE FEMMES. UN PETIT GENRE NARRATIF DU XIXE SIÈCLE

Études réunies par Sylvie Thorel


 

En 1877 paraissaient «Un coeur simple» et, sous le titre
L’Assommoir, un roman d’abord rêvé par Zola comme La Simple vie
de Gervaise Macquart. Balzac, Lamartine, George Sand avaient
contribué à la naissance d’un petit genre narratif où paraît une
pauvre héroïne à laquelle « rien n’arrive », ou peu de choses, et dont les aventures sont essentiellement intérieures. Souvent la misère est son lot et elle connaît de tristes errances mais les romanciers alors, appliquant ce qu’on pourrait appeler le principe des Béatitudes évangéliques, semblent se consacrer à sa Passion: la simplicité touche alors au sublime. L’étude des simples vies de femmes qui fleurissent au XIXe siècle montre comment une grâce paradoxale vient s’inscrire alors au coeur du réalisme le plus sombre.


Sylvie Thorel est professeur émérite de l’Université Lille 3.




33,20 €

Fiche technique

Collection ROMANTISME MODERNITE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0151
Nombre de volume 1
Nombre de pages 200
Type de reliure BROCHÉ COUSU
Date de publication 26/05/2014
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745326430
EAN13 9782745326430

Table des matières