LA DESTRUCTION DES GENRES

Jane Austen et Madame d’Epinay

GRANGÉ JÉRÉMIE


 

À la charnière du XVIIIe et du XIXe siècles, un courant littéraire
caractérisé par l’épanouissement des romans écrits par des
femmes et par la reconduction de stéréotypes d’un ouvrage à
l’autre voit ses principes mis en cause par deux femmes de lettres, Jane Austen et Madame d’Épinay, qui en soulignent les
insuffisances et mettent en évidence son inadéquation à la réalité.
Pour autant, elles ne s’affranchissent pas des codes qu’elles
attaquent, comme si les cicatrices d’une écriture insatisfaisante ne pouvaient immédiatement s’effacer. Échec d’une contestation de la tradition ou recherche inaboutie d’un langage affranchi de la
tutelle du mâle, les oeuvres de ces deux auteures proposent un
cheminement plus énigmatique que ce que peuvent laisser penser
leurs histoires faussement simplistes.


Ancien élève de l’École Normale Supérieure (Ulm), agrégé de lettres classiques, docteur en Littérature comparée, Jérémie Grangé a publié une traduction du Roman de la forêt d’Ann Radcliffe.




56,85 €

Fiche technique

Collection BIBLIOT.DE LITTERATURE GENERALE ET COMPAREE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0123
Nombre de volume 1
Nombre de pages 336
Type de reliure BROCHÉ COUSU
Date de publication 29/04/2014
Lieu d'édition PARIS
Indic. sur auteur original JANE AUSTEN MADAME D'EPINAY
ISBN 9782745326546
EAN13 9782745326546

Table des matières