LECTURES CYCLIQUES

Le réseau inter-romanesque dans les cycles du Graal du XIIIe siècle

MORAN PATRICK


Les cycles arthuriens du XIIIe siècle sont des ensembles au statut
singulier, composés de romans autonomes mais pourtant
interconnectés. À leurs caractéristiques formelles s’ajoute le projet de construire des univers de fiction cohérents, susceptibles
d’instaurer un canon arthurien définitif. La brièveté de la période
de production (1200-1240 environ) est contrecarrée par le succès
durable de ces textes au Moyen Âge ; la cyclicité est une forme
romanesque expérimentale qui génère surtout des modes de lecture nouveaux. Les romans cycliques produisent un réseau que le lecteur peut explorer à sa guise, de manière partielle ou complète, ordonnée ou désordonnée, en un parcours sans cesse
renouvelé. C’est ce réseau inter-romanesque, dans les textes et
leurs manuscrits, qui est l’objet de la présente étude : les romans
cycliques, loin de développer leur sens en autarcie, vivent de la
mise en lien de leurs récits et construisent ensemble, par le biais
de la lecture organisatrice, des mondes narratifs multipolaires.


Ancien élève de l’ENS Paris, agrégé de lettres modernes, Patrick
Moran est professeur adjoint de littérature française du Moyen Âge à McMaster University (Ontario).


120,00 €

Fiche technique

Collection NOUVELLE BIBLIOTHEQUE DU MOYEN AGE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0112
Nombre de volume 1
Nombre de pages 720
Type de reliure BROCHÉ COUSU
ISBN 9782745327499
Date de publication 02/12/2014
Lieu d'édition PARIS

Extraits