DE PROUST A SIMON : LE MIROITEMENT DES TEXTES


C`est d`abord en raison de l`importance accordée au phénomène de la mémoire involontaire que Simon reconnaît en Proust un précurseur. Celle-ci confère en effet un rôle inédit à la description et bouleverse en profondeur le genre romanesque. Puis sous l`influence du contexte littéraire du nouveau roman des années 1970, l`auteur de la Recherche est vidé de son contenu psychologique et assimilé à la théorie des ensembles. Il devient un générateur textuel, un modèle de composition scripturale. Enfin, renouant avec l`écriture de l`intime et l`illusion romanesque, c`est encore Proust que Simon rencontre en chemin, ce " grand révolutionnaire ", selon le mot même de Claude Simon. Cette étude signale la place de premier plan qu`a occupée Proust dans l`œuvre de Simon, en s`appuyant sur les textes des deux auteurs mais aussi sur les entretiens accordés par le nouveau romancier aux journalistes. Laurence Cadet a obtenu un doctorat de littérature française auprès de l`Université Paris III-Sorbonne Nouvelle en 2004 pour une thèse intitulée : La filiation proustienne de Claude Simon. Certifiée de lettres modernes, elle a enseigné à l`Université de Rennes II-Haute Bretagne et à l`Université Catholique de l`Ouest. Elle est actuellement professeur au Lycée d`Avesnières à Laval.


67,30 €

Fiche technique

Collection RECHERCHES PROUSTIENNES
Format 15,5x23,5
No dans la collection 0021
Nombre de volume 1
Nombre de pages 344
Type de reliure relié
Date de publication 25/05/2011
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745321800
EAN13 9782745321800

Table des matières