IMAGINAIRE ET ECRITURE DE LA MORT DANS L'OEUVRE DE MARCEL PROUST Agrandir

IMAGINAIRE ET ECRITURE DE LA MORT DANS L'OEUVRE DE MARCEL PROUST


Ce projet part en quête des images qui ont pour vocation, chez Proust, de dire la mort. En étudiant tout d'abord le rapport de l'écriture aux topoi, puis en tentant d'établir une définition conceptuelle et dogmatique de la mort, en s'attachant enfin aux images funestes ayant trait aux trois règnes, l'auteur montre comment Proust procède entre innovation et imitation. L'analyse évalue la manière dont le discours sur la mort coïncide ou non avec sa mise en œuvre dans les images et met au jour le pouvoir de libération des métaphores macabres. Les feuillages jaunis des chevelures, les visages rougis ou blets du " Bal de têtes " en font un jardin d'hiver. La bête étrange qui agite le corps de la grand-mère, les oiseaux au-dessus de la tête d'Albertine, les cocons humains de la dernière matinée, transforment le texte proustien en une arche étrange. Les pantins grotesques, les gisants immobiles, les statues effritées peuplent un roman de la réification et de la pétrification. Ce cortège d'images met en évidence la double conviction proustienne selon laquelle la mort est éminemment positive et fragmentaire.


83,40 €

Fiche technique

Collection RECHERCHES PROUSTIENNES
Format 24X16
No dans la collection 0007
Nombre de volume 1
Nombre de pages 496
Type de reliure RELIE
Date de publication 24/02/2005
Lieu d'édition PARIS
Indic. sur auteur original PROUST
ISBN 2745311522
EAN13 9782745311528