LA TABLE RONDE ET LES DEUX CITÉS

Pour une lecture augustinienne des cycles arthuriens en prose du XIIIe siècle

RAYNE-MICHEL SERVANE


En quoi la Table Ronde est-elle redevable à cette somme de l’Antiquité chrétienne qu’est La Cité de Dieu de saint Augustin? On a souvent relevé la dimension eschatologique de l’histoire arthurienne et souligné le paradoxe, voire le blasphème qui consiste à ancrer une histoire profane dans la matière évangélique. Or ce que fait Augustin dans son opus magnum en offre un modèle : rassembler Histoire sainte et histoire profane dans un même récit montrant la Providence à l’oeuvre pour conduire les hommes au salut. Histoire et essai théologique à la fois, La Cité de Dieu permet de penser l’autorité des Écritures et celle de l’historien, la destinée des héros païens, la possibilité d’un tragique chrétien – que le Moyen Âge littéraire exprime par le terme de mescheance – ou encore la lutte des deux cités, celle de Dieu et celle des hommes, inextricablement mêlées ici-bas.

Servane Rayne-Michel est normalienne, agrégée de Lettres modernes et professeur de français en lycée. Ses recherches portent sur l’héritage augustinien dans la littérature.




104,25 €

Fiche technique

Collection NOUVELLE BIBLIOTHEQUE DU MOYEN AGE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0117
Nombre de volume 1
Nombre de pages 734
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 29/11/2016
Lieu d'édition PARIS
ISBN 9782745330734
EAN13 9782745330734

Table des matières