PASSION ET POUVOIR À L'ÉPOQUE CLASSIQUE

PICH EDGAR


En décalage avec une partie importante des représentations actuelles de la relation amoureuse et passionnelle, l’époque classique aborde de front et comme un enjeu majeur le rapport complexe et quelquefois violent que la passion entretient avec le pouvoir : elle installe la relation de pouvoir au sein même de la passion et instruit le procès de cette relation en termes de conflit, de contradiction ou de compromis. Cette problématique fait dans la recherche présentée dans ce volume l’objet d’abord d’une approche générale, théorique (Nicole, Bossuet) : qu’est-ce que le pouvoir ? Qu’est-ce qui se joue dans les effets de celui-ci lorsqu’ils traversent, structurent, déstructurent, violentent les lieux et les moments les plus intenses des relations passionnelles entre les êtres humains? On a pour cela distingué trois grandes « variations », selon le genre où elle apparaît en pleine lumière : la tragédie (Racine), la comédie (Molière), la lettre (Mme de Sévigné). Genres, c’est-à-dire variations en rapport avec la distance plus ou moins grande ou la nature différente des forces en relation dans la réalité et ses différentes représentations : cérémonie tragique, spectacle bouffon ou burlesque, échanges différés et à distance dans une logique d’une ascèse de l’écriture.



52,15 €

Fiche technique

Editeur SLATKINE
Format 15,5 X 23,5 CM
Nombre de volume 1
Nombre de pages 330
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 27/10/2016
Lieu d'édition GENÈVE
ISBN 9782051027793
EAN13 9782051027793

Revue de presse