LES POÈTES DU PAYS NATAL (1870-1890)

L’exemple de Jean Aicard et de François Fabié

GORENC MICHÈLE


 

Après la guerre de 1870, Jean Aicard publie Poèmes de
Provence, une louange de son pays natal. À sa suite, plusieurs
jeunes poètes écrivent la « petite Légende » de leur province, tel
François Fabié qui introduit dans Le Clocher le thème de l’exil.
Cet ouvrage propose une archéologie littéraire du régionalisme, éclairant une période antérieure à la Belle Époque. La mise au jour de la poésie du pays natal, composée dans un but convaincant et axée sur la célébration des provinces et la
thématique du lien, apporte une contribution à l’histoire du
mouvement littéraire régionaliste de langue française.

Michèle Gorenc est maître de conférences à l'Université de Toulon. Membre du laboratoire Babel (EA 2649), elle travaille sur la poésie régionaliste de langue française et sur le thème du lien au lieu.
 



61,60 €

Fiche technique

Collection BABELIANA
Format 15 X 22 CM
No dans la collection 0017
Nombre de volume 1
Nombre de pages 544
Type de reliure BROCHÉ COUSU
Date de publication 27/06/2014
Lieu d'édition PARIS
Indic. sur auteur original AICARD (JEAN) FABIE (FRANCOIS)
ISBN 9782745328564
EAN13 9782745328564

Extraits