LE CHEVALIER AU LION DE CHRÉTIEN DE TROYES

Approches d'un chef d'oeuvre. Études recueillies par Jean Dufournet


 « Le Chevalier au lion n’est pas l’œuvre la plus émouvante de Chrétien. On peut estimer qu’il est moins dramatique et moins exaltant que La Charrette et Le Conte du Graal, mais sa qualité particulière est d’exprimer un sentiment de plénitude et d’harmonie qui semble correspondre à un moment d’apogée dans l’évolution romanesque d’une éthique mondaine de la courtoisie.

Harmonie composée de voix diverses, de tonalités variées, quelquefois contrastées, mais hiérarchisées et convergentes, de sorte qu’on peut parler d’une polyphonie dans la conception et dans l’art de ce roman. On peut en parler d’autant plus que Chrétien a prêté attention au chant polyphonique qui de son temps marquait de grand progrès et dont il a donné comme la définition en évoquant le concert des oiseaux rassemblés sur le pin de la fontaine merveilleuse.

De même, les voix individuelles du roman, à l’occasion les dissonances mêmes, s’équilibrent dans une harmonie supérieure. Il se peut que cette harmonie soit la chance d’un monde privilégié : élite, aristocratie du cœur. N’oublions pas cependant que Chrétien ne l’a pas donné dès le départ à ses personnages ; la perfection du bonheur est atteinte à travers les épreuves ; elle est une conquête héroïque, une victoire de l’homme sur lui-même – et c’est là le sen le plus riche que suggérait l’exemple du très noble Chevalier au lion ».

Jean Frappier


19,00 €

Fiche technique

Collection UNICHAMP
Format 13 X 21 CM
No dans la collection 0020
Nombre de volume 1
Nombre de pages 222
Type de reliure BROCHÉ
ISBN 9782745347725
Date de publication 02/05/2017
Lieu d'édition PARIS

Extraits