Recherche

Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Taxes
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

LES CONTEMPORAINES T7. NOUVELLES 168-187

Édition critique par Pierre Testud

RÉTIF DE LA BRETONNE



Cette première édition moderne des Contemporaines de Rétif de la Bretonne, recueil de nouvelles publié de 1780 à 1785, donne à lire dans sa totalité les 42 volumes de l’édition originale, soit « 272 nouvelles en 444 histoires ». Cette oeuvre, dont n’a été rééditée qu’une infime partie, offre le panorama complet de l’univers rétivien. Rétif a mis dans ce monument narratif ses idées, ses obsessions, ses fantasmes, son panthéon féminin ; il y a mis aussi des contes, des chansons, des saynètes, le langage du monde et celui du peuple, toutes les formes d’expression qui lui étaient chères.

Depuis 1760, la mode était aux recueils de récits courts, adaptés au goût d’un public élargi qui tendait à préférer la lecture aisée d’anecdotes, d’historiettes, de faits divers à celle des romans nécessitant un effort d’attention soutenu. Mais le recueil des Contemporaines est d’une ampleur et d’une ambition sans précédent. Rétif le présente comme « l’histoire complète des mœurs du XVIIIe siècle ». Au-delà de l’objectif moral affiché (proposer des leçons de bonheur conjugal), s’impose l’intérêt documentaire. De même que Rétif sera, quelques années plus tard, « le spectateur nocturne » des Nuits de Paris, il est ici le spectateur diurne du monde qui l’entoure. Tandis que les autres écrivains, dit-il, ont « travaillé d’imagination », lui a « négligé tous les ornements de la fiction ». Le titre du recueil est déjà une promesse de vérité: en étant des contemporaines, les héroïnes appartiennent au monde du lecteur, et c’est l’image de cette société de la deuxième moitié du XVIIIe siècle que nous restituent les nouvelles. Une image fondée sur des choses vues et entendues. Mais sur ce terreau, le romanesque se déploie librement, jusqu’à l’extravagance. Le succès de l’ouvrage en son temps (la deuxième grande réussite de Rétif, après la publication du Paysan perverti en 1775) montre que cette formule correspondait bien à l’attente des lecteurs.

L’originalité de Rétif est aussi d’avoir voulu dépasser la simple addition de récits en tissant des liens entre les nouvelles, guidé par le souci de donner à l’ensemble la cohésion d’une totalité narrative. Il a ébauché ce que Balzac systématisera quelques décennies plus tard: la récurrence des personnages, la connexion entre des histoires. Mais il ne faut pas pour autant lire et juger Les Contemporaines à la lumière des nouvelles du siècle suivant. Rétif, quelle que soit son aspiration à la différence, son mépris proclamé des codes stylistiques de l’époque, appartient à la littérature et à la société de son temps. De l’une et de l’autre, il a été le témoin privilégié.

Enfin, on ne saurait donner aujourd’hui une édition des Contemporaines sans les estampes qui accompagnaient chaque nouvelle, tant ces illustrations ont une fonction narrative et contribuent au charme des volumes.


95,00 €

Ouvrage non disponible Ouvrage en stock Ouvrage en stock
  • Collection AGE DES LUMIERES
  • Format 15 X 22 CM
  • No dans la collection 0092
  • Nombre de volume 1
  • Nombre de pages 638
  • Type de reliure BROCHÉ
  • ISBN 9782745347343
  • Date de publication 27/04/2017
  • Lieu d'édition PARIS