HENRY BAUCHAU, UNE POÉTIQUE DU MINÉRAL

BOZEDEAN CORINA


Dans l’univers imaginaire d’Henry Bauchau, la présence récurrente du minéral semble consonner à première vue, par ses propriétés de froideur et de silence, avec une thématique de la rupture et de la séparation. Mais, dès son premier roman La Déchirure (1966), où la figure de la Grande Muraille convoque deux valeurs opposées, les images du minéral tissent des rapports complexes avec d’autres thématiques au sein de l’oeuvre.

Surgi du dialogue étroit avec le cosmos et de l’inscription dans les problématiques de son époque, l’imaginaire du minéral apparaît chez Henry Bauchau structuré selon les principes de la complémentarité et de la réversibilité. Par son ambivalence constitutive, loin de contrarier les notions de cohérence et d’unité, il participe pleinement à leur quête.

Docteur ès Lettres, Corina Bozedean est enseignant-chercheur à l’Université « Petru Maior » de Tîrgu-Mure?, en Roumanie. Elle a déjà publié de nombreux articles dans des ouvrages collectifs et revues spécialisées. Par ailleurs, elle est la traductrice en roumain de plusieurs ouvrages et articles français et italiens.


75,00 €

Fiche technique

Collection POETIQUES ET ESTHETIQUES XXE-XXI SIECLE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0035
Nombre de volume 1
Nombre de pages 364
Type de reliure BROCHÉ
ISBN 9782745335500
Date de publication 29/05/2017
Lieu d'édition PARIS
Indic. sur auteur original BAUCHAU

Extraits